Annonce de la séance du 6 novembre 2019 : Sébastien Colin sur la puissance maritime chinoise

La prochaine séance du séminaire BRICS à l’INALCO, Institut National des Langues et Civilisations Orientales, aura lieu :
 
le mercredi 6 novembre 2019,  de 18 à 20 heures
 
au 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (métro Bibliothèque François Mitterand),
salle 3.15 (3ème étage)
 
 Elle recevra :
 

 Sébastien Colin :

 

« La mer, nouvelle frontière de la puissance chinoise »

En gestation au cours des décennies 1980 et 1990, l’objectif des autorités chinoises de faire de leur pays une puissance maritime de rang mondial a véritablement pris forme au cours des années 2000, avant de devenir une importante priorité politique au début des années 2010. Le 12e plan quinquennal (2011-2015) puis le 18e congrès du Parti communiste chinois, tenu en novembre 2012, ont ainsi défini les contours d’une stratégie nationale de développement maritime dans les domaines militaire, économique, scientifique et technologique. À travers les exemples des mers de Chine et du développement de l’économie maritime, en particulier celui du secteur de la pêche, cette présentation offrira un large aperçu de la politique maritime de la Chine, de ses objectifs comme de ses impacts sur les espaces maritimes proches et lointains

textes d’appui :

Editorial Chine PC2016-3-p5p12-Editorial (2)

Puissance maritime HER_163_0087

Chine Etats Unis mer PC2016-2-p59p64-Colin (2)

 

Sébastien Colin est maître de conférences en géographie à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco). Ses recherches portent principalement sur la politique maritime de la Chine, les Nouvelles routes de la soie et les relations Chine-Corées. Il est entre autres l’auteur de La Chine et ses frontières (Paris, Armand Colin, 2011) et de La Chine, puissance mondiale (Paris, La Documentation française, 2015). Il a également coordonné le dossier spécial « Politique chinoise dans les mers de Chine : souveraineté, sécurité et coopération » du numéro 2016/3 de la revue China Perspectives/Perspectives chinoises.

 
La prochaine séance aura lieu le mercredi 13 novembre 2019 et recevra Elsa Lafaye de Micheaux sur Hétérogénéité du développement et diversité des capitalismes sud-est asiatiques : l’influence de la Chine en partage
 
Pour plus d’informations sur le séminaire, consulter le carnet/blog : http://brics.hypotheses.org
 
Voir aussi dans le site de la FMSH: http://www.fmsh.fr/fr/recherche/30236
 
 
 
 

Annonce de la séance du 9 octobre : « Une mondialisation contrariée », avec Guilhem Fabre, Jean-Paul Maréchal, Xavier Richet, Pierre Salama et Julien Vercueil

La première séance du séminaire BRICS à l’INALCO, Institut National des Langues et Civilisations Orientales, aura lieu :
le mercredi 9 octobre 2019,  de 18 à 20 heures
 
au 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (métro Bibliothèque François Mitterand),
salle 3.15 (3ème étage), dans le cadre des activités de recherche du CREE (Centre de Recherches Europes Eurasie, EA 4513)
 
 Elle recevra::
 

 

   Xavier Richet, Julien Vercueil, Jean-Paul Maréchal, Pierre Salama et Guilhem Fabre :

Présentation de la problématique du séminaire 2019-2020 à partir du livre: 

Une mondialisation contrariée. L’Europe et la Chine face à de nouveaux enjeux,

                                         

(Paris : L’Harmattan, coll. “Questions contemporaines”, 2019 (co-dirigé par X. Richet et J. Vercueil).

 
 
 

 
Le dessin de la 1ère de couverture est l’œuvre de Pierre Salama.
 
Ce livre se donne pour but d’éclairer les rôles respectifs de l’Europe et de la Chine dans les évolutions contemporaines de la mondialisation. Pour contrariée et contradictoire qu’elle soit, la mondialisation économique n’est pas pour autant à l’arrêt : elle change de vecteurs. Face au repli protectionniste américain, aux incertitudes européennes et aux crises qui touchent les institutions les plus emblématiques de ce qui faisait jusqu’ici la mondialisation, la Chine apparaît comme la puissance qui a désormais le plus intérêt à poursuivre la progression des échanges. Elle y contribue notamment avec le développement de ses « Nouvelles Routes de la Soie » (NRS). Les contributions à ce livre ouvrent de nouvelles perspectives.
 
La prochaine séance aura lieu le mercredi 6 novembre 2019 et recevra Sébastien Colin sur la politique maritime de la Chine et ses enjeux géo-économiques.