Annonce de la Séance du 11 décembre 2019 : Guilhem Fabre sur le rattrapage technologique de la Chine

La prochaine séance du séminaire BRICS à l’INALCO, Institut National des Langues et Civilisations Orientales, aura lieu :

le mercredi 11 décembre 2019,  de 18 à 20 heures

 au 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (métro Bibliothèque François Mitterrand

salle 3.15 (3ème étage)

 Elle recevra :

 Guilhem Fabre

(Université Montpellier 3)

 
” Le rattrapage scientifique et technologique de la Chine 
et le découplage technologique sino-américain: l’exemple de la 5G “
 
 
Un texte d’ appui à la présentation vous sera envoyé avant la séance pour préparer la discussion
 

Rappelons que cette présentation se situe dans le prolongement de travaux de Guilhem Fabre présentés à des séances des années antérieures du séminaire et notamment le plus récemment:

– “De la rhétorique de Trump aux réalités de la Chinamérique : acte 2, un an après” (22 mars 2018)

-“La transformation numérique de la Chine : Pourquoi l’intelligence artificielle est-elle une priorité de la R&D chinoise ?” (14 décembre 2017)

et antérieurement:

– avec Stéphane Grumbach, La stratégie de Recherche et Développement et l’innovation en Chine  (14 novembre 2011)

 

La séance suivante aura lieu le 08 janvier 2020 (18h-20h, INALCO, 65, Rue des Grands Moulins, salle 3.15). Elle recevra Jean-Paul Maréchal sur les Chaînes globales de valeur dans l’aéronautique (stratégies face à la montée en puissance de la Chine) (titre provisoire).

 

Pour plus d’informations sur le séminaire, consulter le carnet/blog : http://brics.hypotheses.org

 

Voir aussi dans le site de la FMSH: http://www.fmsh.fr/fr/recherche/30236

Bien à vous, 

Les coordinateurs

Annonce de la séance du 27 novembre : Thibaud Deguilhem sur Réseau social et qualité de l’emploi en Amérique latine – Cas de la Colombie

La prochaine séance du séminaire BRICS à l’INALCO, Institut National des Langues et Civilisations Orientales, aura lieu :
 
le mercredi 27 novembre 2019,  de 18 à 20 heures
 
au 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (métro Bibliothèque François Mitterand),
 
salle 3.15 (3ème étage)
 
 Elle recevra :
 
Thibaud Deguilhem
Université de Paris

“Réseau social et qualité de l’emploi en Amérique latine: le cas de la Colombie”

Thibaud Deguilhem est maître de conférences en économie à l’Université de Paris (Université Paris 7 Diderot) et chercheur au laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS) UMR 7533. Il travaille sur l’articulation entre sociologie économique, économie institutionnaliste et économie du développement. À travers la collecte et l’utilisation de données à la fois quantitatives et qualitatives, ses recherches portent principalement sur l’encastrement social et relationnel en Amérique latine et en Afrique. Ses travaux concernent notamment les réseaux de relations sociales (interpersonnelles/inter-organisationnelles), les institutions du marché du travail, la mobilité sociale, les inégalités socio-professionnelles et les politiques sociales dans les pays émergents et en développement. Site personnel : www.tdeguilhem.com  

Ci-dessous le lien vers le document à l’appui de la séance :

deguilhem2019

Publications récentes :

Deguilhem T, Vernot Lopez M (2020) De la informalidad a la calidad del empleo ¿Cuales son los desafios para America latina? (Spanish)Foreign Affairs Latinoamerica 20(1): forthcoming 

Deguilhem T, Berrou J-P, Combarnous F (2019) Using your ties to get a worse job? The differential effects of social networks on quality of employment in ColombiaReview of Social Economy 77(4): 493-522

Deguilhem T (2019) Comprendre le marché du travail à Bogota à partir de la qualité de l’emploiMondes Sociaux : Magazine de Sciences Humaines et Sociales April: published on-line 

Combarnous F, Deguilhem T (2019) Urban labor market revisited: Why quality of employment matters in Bogota (French)Revue d’Economie Régionale & Urbaine 2(1): 283-316   

Annonce de la séance du 13 novembre : Elsa Lafaye de Micheaux sur les modes de développement en Asie du Sud Est et l’influence de la Chine

La prochaine séance du séminaire BRICS à l’INALCO, Institut National des Langues et Civilisations Orientales, aura lieu :
 
le mercredi 13 novembre 2019,  de 18 à 20 heures
 
au 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (métro Bibliothèque François Mitterand),
 
salle 3.15 (3ème étage)
 
 Elle recevra :
 

 Elsa Lafaye de Micheaux :

 

“Hétérogénéité du développement et diversité des capitalismes sud-est asiatiques : l’influence de la Chine en partage”

Ci-dessous un lien vers le texte d’appui :

https://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/2039/files/2019/11/IG-2019-Elsa-Ldm.pdf


Synopsis

 

L’intervention s’organise en 3 parties, la première brossant le portrait d’une région à plusieurs vitesses caractérisée par la forte hétérogénéité de développement économique à l’échelle régionale, que l’on peut appréhender par les niveaux de richesse (PIB et PIB par habitant) ou de développement humain (IDH), par la part de la mine et de l’agriculture dans l’économie ou par le degré d’industrialisation et de services, mais aussi sur le plan des degrés respectifs de l’ouverture internationale. Derrière le qualificatif de région à forte croissance économique, les trajectoires d’accélération de la croissance économiques sont elles-mêmes très contrastées. Un contraste que le processus d’intégration économique dans le cadre de l’ASEAN n’a qu’à peine réduit au cours des dernières décennies.

La deuxième partie organise de manière plus conceptuelle cette variété des configurations, en s’appuyant sur la théorie de la diversité des capitalismes asiatiques : identifiant des institutions communes, elle permet de dégager une typologie, à partir de traits partagés ou clivants parmi lesquels l’agriculture de plantations ; la stratégie d’industrialisation par les exportations ; le rôle de l’Etat développeur ; l’accroissement des inégalités ; le népotisme et le patronage ; les réseaux d’affaires transnationaux ; les migrations de travail, etc., cette approche souligne les logiques internes et les cohérences des systèmes économiques nationaux (exemple de la Malaisie).

Enfin, jusqu’ici plus ou moins ouverte et plus ou moins insérée dans une mondialisation commerciale et productive dominée par les multinationales occidentales, japonaises, coréennes et taïwanaises, l’Asie du Sud-Est change de constellation sous l’influence directe et néanmoins ambivalente de la Chine. A l’éclatement des configurations du développement économique en Asie du Sud-Est, s’oppose actuellement un vecteur de transformation économique commun plus cohérent et plus puissant que les précédents : d’une part le très fort développement des échanges commerciaux a fait de la Chine le premier fournisseur de l’ensemble de la zone à la fin de la décennie 2000, établissant une dépendance objective inédite entre ces pays et les capacités industrielles de leur voisin ; d’autre part on a assisté au cours de la décennie 2010 à la montée rapide et massive des investissements chinois, notamment dans le domaine des infrastructures de transport ou de production hydroélectrique, mais aussi industriels et parfois immobiliers. Dans la mesure où les plus grands d’entre eux sont le fait d’entreprises publiques de la République populaire de Chine bénéficiant d’un soutien diplomatique direct du gouvernement, notamment dans le cadre large et mal délimité des maillons sud-est asiatiques la Belt and Road Initiative, ils véhiculent une composante politique et géopolitique propre et largement inédite.
L’économie de l’Asie du Sud-Est n’existe pas comme telle tant cette région reste, aujourd’hui encore, marquée par le sceau de l’hétérogénéité et la diversité, malgré les éléments d’uniformisation puissants et opératoires qu’ont été les expériences coloniales – là aussi, en réalité, variées -, l’occupation japonaise, et la mondialisation du capitalisme d’après la seconde guerre mondiale. Les expériences contemporaines de la décolonisation, les processus de constructions nationales et les régimes politiques propres ont formé le cadre d’un développement économique à plusieurs vitesse et à la physionomie diverse. C’est cette diversité que l’on va d’abord décrire et tenter d’analyser avant de faire le point sur ce qui constitue sans doute le fait le plus marquant de notre présent, l’effet vaste et général sur le plan économique à l’échelle de la région de la montée en puissance chinoise.

 
La prochaine séance aura lieu le mercredi 27 novembre 2019 et recevra Thibaut Deguilhem sur “Réseau social et qualité de l’emploi en Amérique latine : le cas de la Colombie”
 
Pour plus d’informations sur le séminaire, consulter le carnet/blog : http://brics.hypotheses.org
 
Voir aussi dans le site de la FMSH: http://www.fmsh.fr/fr/recherche/30236
 
 
Bien à vous,
 
Guilhem Fabre,
Jean-Paul Maréchal
Xavier Richet
Pierre Salama
Michel Schiray
Julien Vercueil
 
 

Annonce de la séance du 6 novembre 2019 : Sébastien Colin sur la puissance maritime chinoise

La prochaine séance du séminaire BRICS à l’INALCO, Institut National des Langues et Civilisations Orientales, aura lieu :
 
le mercredi 6 novembre 2019,  de 18 à 20 heures
 
au 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (métro Bibliothèque François Mitterand),
salle 3.15 (3ème étage)
 
 Elle recevra :
 

 Sébastien Colin :

 

“La mer, nouvelle frontière de la puissance chinoise”

En gestation au cours des décennies 1980 et 1990, l’objectif des autorités chinoises de faire de leur pays une puissance maritime de rang mondial a véritablement pris forme au cours des années 2000, avant de devenir une importante priorité politique au début des années 2010. Le 12e plan quinquennal (2011-2015) puis le 18e congrès du Parti communiste chinois, tenu en novembre 2012, ont ainsi défini les contours d’une stratégie nationale de développement maritime dans les domaines militaire, économique, scientifique et technologique. À travers les exemples des mers de Chine et du développement de l’économie maritime, en particulier celui du secteur de la pêche, cette présentation offrira un large aperçu de la politique maritime de la Chine, de ses objectifs comme de ses impacts sur les espaces maritimes proches et lointains

textes d’appui :

Editorial Chine PC2016-3-p5p12-Editorial (2)

Puissance maritime HER_163_0087

Chine Etats Unis mer PC2016-2-p59p64-Colin (2)

 

Sébastien Colin est maître de conférences en géographie à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco). Ses recherches portent principalement sur la politique maritime de la Chine, les Nouvelles routes de la soie et les relations Chine-Corées. Il est entre autres l’auteur de La Chine et ses frontières (Paris, Armand Colin, 2011) et de La Chine, puissance mondiale (Paris, La Documentation française, 2015). Il a également coordonné le dossier spécial “Politique chinoise dans les mers de Chine : souveraineté, sécurité et coopération” du numéro 2016/3 de la revue China Perspectives/Perspectives chinoises.

 
La prochaine séance aura lieu le mercredi 13 novembre 2019 et recevra Elsa Lafaye de Micheaux sur Hétérogénéité du développement et diversité des capitalismes sud-est asiatiques : l’influence de la Chine en partage
 
Pour plus d’informations sur le séminaire, consulter le carnet/blog : http://brics.hypotheses.org
 
Voir aussi dans le site de la FMSH: http://www.fmsh.fr/fr/recherche/30236
 
 
 
 

Annonce de la séance du 9 octobre : “Une mondialisation contrariée”, avec Guilhem Fabre, Jean-Paul Maréchal, Xavier Richet, Pierre Salama et Julien Vercueil

La première séance du séminaire BRICS à l’INALCO, Institut National des Langues et Civilisations Orientales, aura lieu :
le mercredi 9 octobre 2019,  de 18 à 20 heures
 
au 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (métro Bibliothèque François Mitterand),
salle 3.15 (3ème étage), dans le cadre des activités de recherche du CREE (Centre de Recherches Europes Eurasie, EA 4513)
 
 Elle recevra::
 

 

   Xavier Richet, Julien Vercueil, Jean-Paul Maréchal, Pierre Salama et Guilhem Fabre :

Présentation de la problématique du séminaire 2019-2020 à partir du livre: 

Une mondialisation contrariée. L’Europe et la Chine face à de nouveaux enjeux,

                                         

(Paris : L’Harmattan, coll. “Questions contemporaines”, 2019 (co-dirigé par X. Richet et J. Vercueil).

 
 
 

 
Le dessin de la 1ère de couverture est l’œuvre de Pierre Salama.
 
Ce livre se donne pour but d’éclairer les rôles respectifs de l’Europe et de la Chine dans les évolutions contemporaines de la mondialisation. Pour contrariée et contradictoire qu’elle soit, la mondialisation économique n’est pas pour autant à l’arrêt : elle change de vecteurs. Face au repli protectionniste américain, aux incertitudes européennes et aux crises qui touchent les institutions les plus emblématiques de ce qui faisait jusqu’ici la mondialisation, la Chine apparaît comme la puissance qui a désormais le plus intérêt à poursuivre la progression des échanges. Elle y contribue notamment avec le développement de ses « Nouvelles Routes de la Soie » (NRS). Les contributions à ce livre ouvrent de nouvelles perspectives.
 
La prochaine séance aura lieu le mercredi 6 novembre 2019 et recevra Sébastien Colin sur la politique maritime de la Chine et ses enjeux géo-économiques. 
 
 
 
 
 
 
 

Présentation de la saison 2019-2020 du séminaire BRICS à l’INALCO

Pour la saison 2019-2020, le séminaire BRICS, intitulé “Les BRICS dans les mutations mondiales. Economie-Société-Géopolitique”, prend désormais ses quartiers à l’INALCO ), au 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (Métro Bibliothèque François Mitterrand). Il continue d’être organisé par la même équipe mais se place désormais officiellement dans le cadre des activités du CREE (Centre de Recherches Europes Eurasie – CREE EA4513), sur la base de deux réunions mensuelles.

Ces réunions, qui débutent mi-octobre, seront placées sauf exception les deuxièmes et quatrièmes mercredis du mois, hors vacances universitaires.

La salle sera la 3.15 (troisième étage, 40 places), l’horaire 18-20h.

La thématique choisie pour 2019-2020 est : Crises et formes de résilience. Innovation et nouvelles routes de la soie.

Les dates prévues du séminaires sont les suivantes, jusqu’en janvier 2020 :

  • 09/10/2019 (18h-20h, INALCO, 65, Rue des Grands Moulins, salle 3.15). Xavier Richet, Julien Vercueil, Jean-Paul Maréchal, Pierre Salama et Guilhem Fabre : Une mondialisation contrariée. L’Europe et la Chine face à de nouveaux enjeux.

 

  • 06/11/2019 (18h-20h, INALCO, 65, Rue des Grands Moulins, salle 3.15) (attention à la date, séance décalée). Sébastien Colin, INALCO : La mer, nouvelle frontière de la puissance chinoise.

 

  • 13/11/2019 (18h-20h, INALCO, 65, Rue des Grands Moulins, salle 3.15). Elsa Lafaye de Micheaux, Université de Rennes 2 : Hétérogénéité du développement et diversité des capitalismes sud-est asiatiques : l’influence de la Chine en partage
  • 27/11/2019 (18h-20h, INALCO, 65, Rue des Grands Moulins, salle 3.15). Thibaud Deguilhem, “Inégalités en Amérique latine : le cas de la Colombie” (titre à préciser)
  • 11/12/2019 (18h-20h, INALCO, 65, Rue des Grands Moulins, salle 3.15). Guilhem Fabre sur les incidences sur l’innovation de la guerre commerciale sino-américaine.
  • 08/01/2020 (18h-20h, INALCO, 65, Rue des Grands Moulins, salle 3.15). Jean-Paul Maréchal sur les Chaînes globales de valeur dans l’aéronautique (stratégies face à la montée en puissance de la Chine)
  • 22/01/2020 (18h-20h, INALCO, 65, Rue des Grands Moulins, salle 3.15). Jean-Raphaël Chaponnière (Asyalist) et Marc Lautier (Université de Rennes 2), chaînes de valeur en Asie du Sud-Est
  • 12/02/2020 (18h-20h, INALCO, lieu à préciser) : Nikolay Nenovsky (Université d’Amiens), Politique monétaire et rente en Russie
  • 26/02/2020 (18h-20h, INALCO, lieu à préciser) : Fabio Luis (Université de Rio), une économie politique du Brésil de Lula à Bolsonaro

 

  • 11/03/2020 (18h-20h, INALCO, lieu à préciser) : Christophe Jaffrelot, sur les “populismes au pouvoir” (Livre CERI-Presses de sciences Po), à confirmer
  • 25/03/2020 ((18h-20h, INALCO, lieu à préciser) : Assen Slim (INALCO-CREE), sur l’intégration économique régionale autour de la Russie, à confirmer
  • 22/04/2020 (18h-20h, INALCO, lieu à préciser) : Philippe Aguigner, système bancaire chinois et financement des nouvelles routes de la soie, à confirmer
  • 13/05/2020 (18h-20h, INALCO, lieu à préciser) : Romain Svartzman sur le financement de la transition écologique et la relation Chine-Etats-Unis, à confirmer
  • 27/05/2020 ((18h-20h, INALCO, lieu à préciser) :
  • 10/06/2020 (18h-20h, INALCO, lieu à préciser) :

Au-delà de janvier 2020, si les conditions le permettent, le séminaire pourra intégrer la Maison de la Recherche de l’INALCO qui devrait rouvrir pour les séminaires à cette période.

 

Au-delà, si les conditions le permettent, le séminaire pourra intégrer la Maison de la Recherche de l’INALCO qui devrait ouvrir en 2020.

 

 

 

Annonce de la séance du 13 juin : Ilan Bizberg sur la diversité des capitalismes latino-américains

La onzième séance  du séminaire BRICs de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, en association avec l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales,  aura lieu:

jeudi 13 juin 2019, de 18h à 20h,

au 54, boulevard Raspail, 75006, salle AS1_23 (au sous-sol), 

Métro: Sèvres Babylone. Elle recevra:

Ilan Bizberg

La diversité de capitalismes en Amérique latine

Présentation et discussion de son dernier ouvrage:Diversity of Capitalisms in Latin America, Palgrave Macmillan, 2019

Voir la couverture, la table des matières et un commentaire de Robert Boyer, notamment, dans:

https://www.palgrave.com/de/book/9783319955360

Ilán Bizberg est professeur-chercheur du Centre d’Études Internationales, El Colegio de México, membre associé au CADIS/EHESS, Paris, membre associé du Collège International « ZwischenRaumen » de l’Institut Latino-Américain de l’Université Libre de Berlin, membre associé du CEIM/Université de Québec à Montréal.

Titulaire d’un Doctorat en Sciences Sociales à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Il a été boursier de la Fondation Alexander von Humboldt pour des études postdoctorales à l’Université de Bielefeld, en1992. Il a été professeur invité de Sciences Po Paris et Poitiers. Il a occupé les Chaires Alfonso Reyes et Simon Bolivar de l’IHEAL, Université de Paris III et la Chaire des Amériques à l’Université de Rennes. Il a été Directeur d’études à l’EHESS, Directeur d’Etudes Associé à la Fondation Maison des sciences de l’homme, chercheur associé au CNRS-CREDAL, et Public Policy Scholar au Woodrow Wilson Center, Washington.  

Parmi ses recherches récentes, citons: « Les impacts de la globalisation sur les politiques sociales en Amérique latine », financé par le Programa Interdisciplinario de Estudios sobre la Región de América del Norte (PIERAN) ; « Institutions et formes d’intégration régionale: les cas du Mexique, Brésil, Argentine, Chili et Canada », financé par le Consejo Nacional de Ciencia y Tecnología (CONACYT), Mexique ; « Formes de démocratisation et démocraties en Amérique latine ». 

Parmi ses ouvrages récents : “Procesos de democratización y tipos de democracia en México y Latinoamérica”, El Colegio de México, (en préparation) ; “Las variedades del capitalismo en América Latina”, El Colegio de México (2015) ; “El Estado de Bienestar ante la Globalización, el caso de Norteamérica”, (avec Scott Martin et la collaboration de Antonia Maoini et Sylvain Turcotte), El Colegio de México, 2012, 307 pp. ; “La microindustria mexicana en el siglo XXI”, (avec Carlos Alba), El Colegio de México, 2011 ; “Los Movimientos Sociales”, (avec Francisco Zapata), El Colegio de México, 2010 ; “México ante el espejo latinoamericano”, El Colegio de México- Fundación Konrad Adenauer, 2010.

Pour la présentation du séminaire de cette année dans le site des enseignements de l’EHESS et du CRBC : https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/504/

La séance du 9 mai est reportée

La séance du 9 mai, prévue pour accueillir Sébastien Colin (INALCO) sur la question des frontières de la Chine dans le cadre des Nouvelles Routes de la Soie, doit être reportée à une date ultérieure pour des raisons indépendantes de sa volonté.

Nous vous prions de nous en excuser et nous vous communiquerons la nouvelle date dès que possible.

Séance du 11 avril 2019 : Jean-Paul Maréchal sur la transition énergétique en Chine

La dixième séance  du séminaire BRICs de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, en association avec l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales,  aura lieu:

jeudi 11 avril 2019, de 18h à 20h,

au 54, boulevard Raspail, 75006, salle AS1_23 (au sous-sol),

Métro: Sèvres Babylone. Elle recevra:

Jean-Paul Maréchal

La lutte contre le changement climatique et la transition énergétique chinoise

Voir en annexes, un document avec des tableaux et graphiques en appui à l’exposé ainsi que le premières et quatrièmes de couverture du numéro spécial “Civilisation écologique – du slogan à la réalité” de la revue Monde Chinois- Nouvelle Asie, n° 56 (2019), qu’il a coordonné avec Jean-Yves Heurtebise.

Jean-Paul Maréchal est Maître de conférences HDR en sciences économiques à l’Université Paris Sud, chercheur à l’IDEST (Université Paris Sud) et  chercheur associé à l’équipe Asies de l’INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales). Il est également co-responsable du séminaire BRICs FMSH/EHESS/INALCO.

Parmi ses autres dernières publications, citons:

Chine/USA. Le climat en jeu, Paris, Choiseul, 2011.

– (dir.), La Chine face au mur de l’environnement ? Paris, CNRS Éditions, 2017.

– et les articles: « La solution chinoise ? », Esprit, n° 441, janvier/février 2018, p. 71-74. ; – « What role for China in the international climate regime? », Asia Focus, n° 59, janvier 2018, Iris (Institut de relations internationales et stratégiques), 24 p. ; – « La Chine face au mur de l’environnement » (entretien avec Alexandre Taithe), Choiseul Magazine, n° 3, janvier-avril 2018, p. 46-50 ; – « Le défi écologique chinois », Reliefs, n° 7, 2018, p. 117-123 ; – « La Chine : nouvel hegemon du régime climatique mondial ? », Monde Chinois Nouvelle Asie, n° 56, décembre 2018, p. 9-27 ; – « Un intérêt bien compris pour la lutte en faveur du climat », La Jaune et la Rouge (École Polytechnique), n° 744, avril 2019, p. 26-28.
Séance suivante du séminaire:  jeudi 9 mai 2019- 18h-20h. Une annonce vous sera envoyée.

Pour la présentation du séminaire de cette année dans le site des enseignements de l’EHESS et du CRBC : https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/504/

Séance du 28 mars 2019 : Julien Vercueil sur l’économie politique de la Russie (1918-2018)

La neuvième séance  du séminaire BRICs de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, en association avec l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales,  aura lieu:

jeudi 28 mars 2019, de 18h à 20h,

au 105, boulevard Raspail, 75006, salle 13 (6ème étage),

Attention, notez que cette séance a lieu, exceptionnellement, salle 13 (6ème étage), au 105, boulevard Raspail 

Métro: Rennes ou Saint Placide. Elle recevra:

Julien Vercueil

Présentation du livre:

Economie politique de la Russie 1918-2018

Le Seuil, points économie, 2019

ISBN : 2-7578-7416-0 / EAN13 : 9782757874165 / 355 pages

Ce livre propose la première synthèse en français de l’évolution économique de la Russie, depuis la révolution bolchévique jusqu’au quatrième mandat de Vladimir Poutine. Il s’agit d’une ” économie politique “, c’est-à-dire d’une analyse des mutations économiques qui intègre les institutions, la politique et l’histoire. 

L’auteur explicite le long processus d’effondrement du communisme et la façon dont cet héritage influence toujours l’économie russe. Il montre aussi pourquoi une transition vers le capitalisme inspirée par des économistes du mainstream anglo-saxon ne pouvait pas fonctionner et comment, avec le conflit ukrainien, la géopolitique complique aujourd’hui la recherche d’un modèle de croissance stable.

Voir, en attaché, la couverture et la table des matières du livre.

Julien Vercueil enseigne l’économie des Etats post soviétiques et l’économie internationale à l’INALCO, où il est professeur d’université et membre du Centre de Recherche Europes-Eurasie. Rédacteur en chef adjoint de la Revue de la Régulation, co-responsable du séminaire BRICs (FMSH et EHESS), il consacre ses recherches à l’économie institutionnelle appliquée aux transformations des pays de l’espace post-soviétique et des pays émergents. Il est membre des conseils scientifiques du pôle TRIAC (Turquie-Russie-Iran-Asie centrale, CNRS et Ministère des Affaires étrangères) et de  l’Observatoire franco-russe (CCIFR, Moscou). En 2017, il a reçu la médaille d’or de la fondation internationale Kondratieff, en particulier pour ses travaux sur l’économie russe. 

Prochaine séance du séminaire:  jeudi 11 avril 2019- 18h-20h. Jean-Paul Maréchal, sur le numéro spécial revue Monde Chinois qui sera consacré à l’environnement Chine-Taïwan (titre à préciser).r

Pour la présentation du séminaire de cette année dans le site des enseignements de l’EHESS et du CRBC : https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/504/

Séance du 14 mars 2019 : Xavier Richet sur L’internationalisation du Yuan

La huitième séance du séminaire BRICs de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, en association avec l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales,  aura lieu

jeudi 14 mars 2019, de 18h à 20h,

au 54, boulevard Raspail, 75006, salle AS1_23 (au sous-sol),

Métro: Rennes ou Saint Placide. Elle recevra:

Xavier Richet

Le RMB chinois : une résistible internationalisation ?

La présentation abordera les points suivants :

Les faits et les enjeux : Comment une monnaie devient-t-elle internationale?

Modes et mécanismes d’internationalisation du Yuan chinois

Une résistible internationalisation? Facteurs externes et internes qui limitent (aujourd’hui) son extension – un difficile arbitrage entre internationalisation et stabilité sociale

Xavier Richet est professeur émérite d’économie de l’ Université Sorbonne Nouvelle, Chaire Jean Monnet ad personam

Les prochaines séances déjà prévues du séminaire sont:

  • – jeudi 28 mars 2019- 18h-20h. Julien Vercueil: Économie politique de la Russie 1918-2018, Le Seuil (points économie) – Présentation du livre, paru en février 2019
  • – jeudi 11 avril 2019- 18h-20h. Jean-Paul Maréchal, sur le numéro spécial revue Monde Chinois qui sera consacré à l’environnement Chine-Taïwan (titre à préciser).

Annonce de la séance du 14 février 2019 : Pierre Salama sur la crise au Brésil

La septième séance du séminaire BRICs de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, en association avec l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales,  aura lieu

jeudi 14 février 2019, de 18h à 20h,

au 105, boulevard Raspail, 75006, salle 13 

Métro: Rennes ou Saint Placide. Elle recevra:

Attention, notez que cette séance a lieu, exceptionnellement, salle 13, au 105, boulevard Raspail 

Pierre Salama

Quo vadis Brésil ?

Ci-joint en attaché un texte d’appui à la discussion “Quo Vadis Brésil. Quelles sont les perspectives économiques d’un géant malade ?”, version préliminaire, janvier 2019.

Cette contribution fait suite à celle présentée  à la séance du séminaire du 24 mai 2018  et intitulée« Quo vadis, Brasil ? Bilan des experiences populistes progressistes en Amérique latine ». Voir également Pierre SalamaArgentine, Brésil, Mexique entrent dans la tourmente. Quo vadis Amérique latine ?, FMSH-WP-2015-100. 2015. https://halshs.archives-ouvertes.fr/FMSH-WP/halshs-01169987v1

Pierre Salama est  professeur émérite des universités, Université de Paris XIII, CEPN-CNRS UMR n°7234. Pour plus d’informations, voir sa page : htpp://perso.wanadoo.fr/pierre.salama/  

Les séances suivantes déjà prévues du séminaire sont:

  • – jeudi 14 mars 2019 – 18h-20h. Xavier Richet, sur l’internationalisation du Yuan (titre à préciser)
  • – jeudi 28 mars 2019- 18h-20h. Julien Vercueil: « Les transformations de l’insertion internationale de l’économie russe » – présentation du livre Économie politique de la Russie 1918-2018, Le Seuil (points économie). (sous réserve, parution prévue en février 2019)
  • – jeudi 11 avril 2019- 18h-20h. Jean-Paul Maréchal, sur le numéro spécial revue Monde Chinois qui sera consacré à l’environnement Chine-Taïwan (titre à préciser).

Annonce de la séance du 24 janvier 2019 : Guilhem Fabre sur les enjeux du diabète en Chine

La sixième séance du séminaire BRICs de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, en association avec l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales,  aura lieu

jeudi 24 janvier 2019, de 18h à 20h,

au 54, boulevard Raspail, 75006, salle AS1_23 (au sous-sol),

Métro: Sèvres-Babylone. Elle recevra:

Guilhem Fabre

Le système de santé chinois face au défi du diabète

Guilhem Fabre, professeur à l’Université Paul Valéry- Université Montpellier 3, présentera des travaux réalisés avec Zhen Luo et Victor Rodwin, professeurs à la New York University (NYU).

Ci-dessous deux documents co-rédigés :

– un article encore non publié: “Le système de santé chinois face au défi du diabète”; https://brics.hypotheses.org/wp-admin/post.php?post=1746&action=edit

– un document ppt: “Meeting the challenge of Diabets in China”https://brics.hypotheses.org/wp-admin/post.php?post=1742&action=edit

Les séances suivantes déjà prévues sont : 

  • –   jeudi 14 février  2019 -18h-20h  Pierre Salama, sur la situation au Brésil et en Argentine (titre à préciser)
  • – jeudi 14 mars 2019 – 18h-20h. Xavier Richet, sur l’internationalisation du Yuan (titre à préciser)
  • – jeudi 28 mars 2019- 18h-20h. Julien Vercueil: « Les transformations de l’insertion internationale de l’économie russe » – présentation du livre Économie politique de la Russie 1918-2018, Le Seuil (points économie). (sous réserve, parution prévue en février 2019)
  • – jeudi 11 avril 2019- 18h-20h. Jean-Paul Maréchal, sur le numéro spécial revue Monde Chinois qui sera consacré à l’environnement Chine-Taïwan (titre à préciser).

Annonce de la séance du 10 janvier 2019 : Thierry Pairault sur les ports chinois des Nouvelles Routes de la Soie

 

La cinquième séance du séminaire BRICs de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, en association avec l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales,  aura lieu

jeudi 10 janvier 2019, de 18h à 20h,

au 54, boulevard Raspail, 75006, salle AS1_23 (au sous-sol), Métro: Sèvres-Babylone. Elle recevra:

Thierry Pairault

Ports “chinois” et  nouvelles routes de la soie


Thierry Pairault, sinologue et socio-économiste, est directeur de recherche émérite (CNRS/EHESS) et membre du Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine (UMR 8173) de l’École des Hautes Études en Sciences sociales. Il anime un séminaire sur les présences chinoises en Afrique, ainsi qu’un séminaire sur les nouvelles territorialités entre l’Asie et l’Afrique.

Voir ci-joint, en annexes, deux articles en appui à la contribution:
– “La China Merchants à Djibouti: de le route maritime à la route numérique de la soie”, Revue Espace Géographique et Société Marocaine, n°24-25, novembre 2018

Pairault – EGSM

– ” La route maritime de la soie et les terminaux portuaires en méditerranée”, à paraître dans Monde Chinois

Pairault – Monde chinois

Les séances suivantes déjà prévues sont:

  • 24 janvier 2019 – 18h-20h. Guilhem FABRE : “le système de santé chinois face au défi du diabète”. 54, Bd Raspail 75006 Paris. Salle AS1_23
  • jeudi 14 février  2019 -18h-20h Pierre Salama, sur la situation en Argentine et au Brésil (titre à préciser). 54, Bd Raspail 75006 Paris. Salle AS1_23
  • jeudi 14 mars 2019 – 18h-20h. Xavier Richet, sur l’internationalisation du Yuan (titre à préciser) 54, Bd Raspail 75006 Paris. Salle AS1_23
  • jeudi 28 mars 2019- 18h-20h. Julien Vercueil: présentation du livre Économie politique de la Russie 1918-2018, Le Seuil (points économie). (sous réserve, parution prévue en février 2019) 54, Bd Raspail 75006 Paris. Salle AS1_23
  • jeudi 11 avril 2019- 18h-20h. Jean-Paul Maréchal, sur le numéro spécial de la revue Monde Chinois qui sera consacré à l’environnement Chine-Taïwan (titre à préciser) 54, Bd Raspail 75006 Paris. Salle AS1_23

Annonce de la séance du 13 décembre : Christian Palloix sur les firmes multinationales et la financiarisation

La quatrième séance du séminaire BRICs de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, en association avec l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales,  aura lieu

jeudi 13 décembre 2018, de 18h à 20h, au 54, boulevard Raspail, 75006, salle AS1_23 (au sous-sol), Métro: Sèvres-Babylone. Elle recevra:

Christian PALLOIX

Les contraintes des firmes multinationales et de la financiarisation sur l’activité économique et sociale.

Cliquez ci-dessous pour télécharger le ppt en appui à la présentation :https://brics.hypotheses.org/wp-admin/post.php?post=1631&action=edit

Christian Palloix est économiste, professeur émérite à l’Université de Picadie, chercheur au CRIISEA – Centre de Recherche sur l’Industrie, les Institutions et les Systèmes Economiques d’Amiens qu’il a dirigé jusqu’en 2005 et co-directeur de la revue « Economie et Institutions ». Voir sa présentation, sa biographie et ses publications dans son site : https://www.christianpalloix.com/

Les séances suivantes déjà prévues en 2019 sont (titres indicatifs, qui sont amenés à évoluer) : 

  •  jeudi 10 janvier 2019 – 18h-20h. Thierry Pairault : « Ports « chinois » et Nouvelles Routes de la Soie ».
  • jeudi 24 janvier 2019 – 18h-20h. Guilhem Fabre  autour de la question du diabète en Chine (titre à préciser)
  • jeudi 14 février  2019 -18h-20h  Yuan Zhigang (université de Fudan) sur l’économie chinoise, titre à préciser
  • jeudi 14 mars 2019 – 18h-20h. Xavier Richet, sur l’internationalisation du Yuan (titre à préciser)
  • jeudi 28 mars 2019- 18h-20h. Julien Vercueil: « Les transformations de l’insertion internationale de l’économie russe » – présentation du livre Économie politique de la Russie 1918-2018, Le Seuil (points économie). (sous réserve, parution prévue en février 2019)
  • jeudi 11 avril 2019- 18h-20h. Jean-Paul Maréchal, sur le numéro spécial de la revue Monde Chinois qui sera consacré à l’environnement Chine-Taïwan (titre à préciser)