Annonce de la séance du 24 mai : Thibaud Deguilhem, Jean-Philippe Berrou et Alain Piveteau sur la fabrique des politiques publiques en Afrique subsaharienne et Madagascar

La prochaine séance du séminaire BRICS (Inalco CREE – FMSH – UPC) se tiendra mercredi 24 mai à 18h à la maison de la recherche de l’Inalco, au 2 rue de Lille, Salle Sylvestre de Sacy.

Elle recevra :
 
Jean-Philippe BERROU – LAM, UMR 5115 – Sciences Po Bordeaux
 
Thibaud DEGUILHEM – LADYSS, UMR 7533 & IFEA, UMIFRE 17 – Université Paris Cité
 
Alain PIVETEAU – LAM, UMR 5115 – IRD/Sciences Po Bordeaux

Sur le thème :

Qui fabrique l’action publique en Afrique ?

L’importance des coalitions transnationales dans l’élaboration des politiques publiques 
 

Résumé : Cette séance propose un retour réflexif à partir de projets menés en Afrique Sub-Saharienne (ASS) et structurant une approche originale à l’intersection de l’économie, la science politique et la sociologie, associant analyse des réseaux politiques et caractérisation des coalitions de causes.
 
A partir des cas de la politique nationale de protection sociale à Madagascar et du dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires au Niger, il s’agit d’interroger la gouvernance dans la fabrication de l’action publique et la forme du compromis politique multi-acteurs qui sous-tend l’élaboration de politiques publiques cruciales dans le champ du développement.
 
S’il est bien établi que les différents acteurs politiques n’agissent jamais seuls dans un processus politique, observer les coalitions qui se forment est alors essentiel pour comprendre quels acteurs font quoi et comment sur l’action publique en train de se faire. Mais de quelle coalition d’acteurs s’agit-il, dans un contexte où les conditions économiques et institutionnelles de mise en œuvre d’une telle politique ne semblent pas réunies actuellement (État « en faillite », déclin des capacités économiques, structure de l’emploi marquée par l’informalité, etc. ) ?
 
Les coalitions transnationales jouent ici un rôle important dans la formulation du problème, l’identification des solutions et la diffusion des idées. Cette présentation offre une analyse détaillée des relations entre acteurs nationaux, internationaux et transnationaux, des mécanismes de coordination entre eux et des réseaux et/ou coalitions qu’ils forment au cours du processus politique.
 
L’approche de la politique publique est résolument constructiviste. Menée en termes de gouvernance transnationale, elle permet de complexifier les considérants d’économie politique qui réduisent la domination internationale à un jeu unilatéral de pressions et d’incitations externes d’acteurs globaux. Ici, la domination est le produit d’alliances transnationales parfois inattendues entre une diversité d’acteurs, nationaux et internationaux, privés et publics.”
 
 


Citer ce billet
Julien Vercueil (2023, 12 mai). Annonce de la séance du 24 mai : Thibaud Deguilhem, Jean-Philippe Berrou et Alain Piveteau sur la fabrique des politiques publiques en Afrique subsaharienne et Madagascar. BRICS et économies émergentes. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m55q

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.