Annonce de la prochaine séance du séminaire BRICs : Jean-Philippe Touffut et Julien Vercueil sur la Russie en perspective – mardi 19 avril 18h

La prochaine séance du séminaire BRICs aura lieu exceptionnellement mardi 19 avril à 18h à l’auditorium Georges Dumézil de la maison de la Rercheche de l’Inalco, 2, Rue de Lille 75007 Paris, en partenariat avec le Centre Cournot pour la recherche en économie.

Elle recevra :

Jean-Philippe Touffut (Centre Cournot)

Julien Vercueil (Inalco-CREE, séminaire BRICs)

Sur le thème :

“L’économie russe en perspective. De la rente à la guerre – et après ?”

[ici prochainement le lien vers le formulaire d’inscription à cette séance en présentiel]

La Russie a déclenché en Ukraine une guerre dévastatrice. Les deux présentations dialogueront autour d’une mise en perspective de moyen et long termes de la situation économique actuelle de la Russie.

Il s’agira de comprendre comment une économie dont l’insertion internationale s’est largement fondée sur la rente des matières premières depuis les années 1990 peut réagir aujourd’hui face à un processus de fermeture accéléré autant subi (via les sanctions) que voulu (via la politique de substitution aux importations). Ce qui est en jeu dans ce processus, c’est le modèle de développement de l’économie de la Russie et son mode de régulation. 

Jean-Philippe Touffut est économiste, directeur du Centre Cournot depuis 2000. Il dirige les ouvrages et les livrets de la Collection Cournot, dans le champ de l’économie institutionnelle et des probabilités appliquées. 

Julien Vercueil est professeur d’économie à l’Inalco, auteur de Economie politique de la Russie (1918-2018). Paris : Le Seuil (coll. Points), 2019.

Deux textes courts d’appui à la séance :

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/03/01/l-economie-russe-n-est-jamais-parvenue-a-se-degager-de-la-rente-petroliere_6115716_3232.html

https://www.heidi.news/profil/julien-vercueil

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.