Annonce de la séance du 19 mai : Philippe Aguignier sur l’État et l’innovation financière en Chine

La prochaine séance du séminaire BRICs (INALCO – CREE – FMSH- Université de Paris) aura lieu mercredi 19 mai (18h heure de Paris).

Elle recevra :

 

Philippe Aguignier

(économiste, enseignant à l’INALCO & Sciences po).

 Sur le thème :

«  L’État et l’innovation financière en Chine» 

Ci-dessous le lien d’inscription à cette séance :

http://www.inalco.fr/webform/seminaire-brics-2020-2021

  • Résumé :

Le régulateur bancaire et la banque centrale, la Banque Populaire de Chine, ont longtemps cherché à encourager l’innovation dans le domaine des services financiers. Ils ont notamment toléré puis facilité l’apparition de nouveaux acteurs issus du monde du digital dans le domaine des services financiers, afin d’en accélérer la modernisation.

Les grands groupes du digital Chinois tels que Alibaba et Tencent ont utilisé cette opportunité pour prendre des positions importantes dans les services financiers, en s’appuyant notamment sur leurs bases considérables d’utilisateurs, et leur capacité à collecter et exploiter les données issues de ces bases.

L’influence acquise par ces grands groupes a fini par inquiéter les autorités, qui cherchent aujourd’hui à réduire la réduire, tout en mettant leur capacité d’innovation au service de l’Etat et du Parti. Cela se traduit entre autres par la multiplication récente des sanctions à l’égard du groupe Alibaba, et explique au moins partiellement certains aspects du projet de la banque centrale de création d’un Renminbi digital.

Cette présentation montrera comment les tensions entre ces groupes et les régulateurs se sont développées avant d’aboutir à la crise actuelle. Nous verrons aussi comment cette situation illustre les ambiguïtés et difficultés croissantes auxquelles le secteur privé est confronté en Chine.

  • L’intervenant :

Philippe Aguignier enseigne aujourd’hui l’économie chinoise à l’Inalco et à Sciences Po. Il avait  l’an dernier fait une présentation dans le cadre de ce séminaire BRICS sur les vulnérabilités du système bancaire chinois. Il a  travaillé trente-cinq ans au sein d’une banque internationale, dont vingt-cinq dans le monde chinois. Il est diplômé de l’Ecole Polytechnique, de l’ENSAE, et titulaire d’un doctorat en Etudes Extrême-Orientales de l’Université Paris 3, portant sur les finances locales et les disparités régionales en Chine après les réformes.

Textes d’appui : ci-dessous un article publié récemment par Philippe Aguignier sur Asyalist, qui porte sur les relations entre l’Etat-parti chinois et Jack Ma, fondateur d’Alibaba.

 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.