Annonce de la séance du 14 février 2019 : Pierre Salama sur la crise au Brésil

La septième séance du séminaire BRICs de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, en association avec l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales,  aura lieu

jeudi 14 février 2019, de 18h à 20h,

au 105, boulevard Raspail, 75006, salle 13 

Métro: Rennes ou Saint Placide. Elle recevra:

Attention, notez que cette séance a lieu, exceptionnellement, salle 13, au 105, boulevard Raspail 

Pierre Salama

Quo vadis Brésil ?

Ci-joint en attaché un texte d’appui à la discussion “Quo Vadis Brésil. Quelles sont les perspectives économiques d’un géant malade ?”, version préliminaire, janvier 2019.

Cette contribution fait suite à celle présentée  à la séance du séminaire du 24 mai 2018  et intitulée« Quo vadis, Brasil ? Bilan des experiences populistes progressistes en Amérique latine ». Voir également Pierre SalamaArgentine, Brésil, Mexique entrent dans la tourmente. Quo vadis Amérique latine ?, FMSH-WP-2015-100. 2015. https://halshs.archives-ouvertes.fr/FMSH-WP/halshs-01169987v1

Pierre Salama est  professeur émérite des universités, Université de Paris XIII, CEPN-CNRS UMR n°7234. Pour plus d’informations, voir sa page : htpp://perso.wanadoo.fr/pierre.salama/  

Les séances suivantes déjà prévues du séminaire sont:

  • – jeudi 14 mars 2019 – 18h-20h. Xavier Richet, sur l’internationalisation du Yuan (titre à préciser)
  • – jeudi 28 mars 2019- 18h-20h. Julien Vercueil: « Les transformations de l’insertion internationale de l’économie russe » – présentation du livre Économie politique de la Russie 1918-2018, Le Seuil (points économie). (sous réserve, parution prévue en février 2019)
  • – jeudi 11 avril 2019- 18h-20h. Jean-Paul Maréchal, sur le numéro spécial revue Monde Chinois qui sera consacré à l’environnement Chine-Taïwan (titre à préciser).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.