Annonce de la séance du 11 décembre : Mehdi Abbas, les émergents et l’OMC

La sixième séance du séminaire BRICS aura lieu jeudi 11 décembre à 18h à l’EHESS, (190-198 av. de France, 75013 Paris métro: Quai de la Gare).

Nous y discuterons du texte de
 
                              Mehdi ABBAS
 
Émergence et multilatéralisme : le cas de l’Organisation mondiale du commerce

Mehdi Abbas est docteur en économie, maître de conférences en économie à l’Université de Grenoble-Alpes et chercheur au sein de laboratoire PACTE-Cnrs. Il est spécialisé sur les questions d’économie politique internationale des négociations commerciales et climatiques. Ses recherches portent sur le régime de l’OMC et ses implications en matière de gouvernance globale transcalaire : climat, énergie et commerce. Il développe également une réflexion sur l’économie politique de la croissance de long terme des pays arabes. Parmi ses publications les plus significatives :

« Libre-échange et changement climatique : soutien mutuel ou divergence ? », Monde en Développement, Vol. 41-2013, n° 162.

« Le régionalisme dans le monde arabe. Spécificités d’économie politique d’une intégration régionale contrariée », in Gana A., Richard Y. (2014), Processus de construction régionale et articulation global/local, Karthala, Cnrs éditions, Paris.

« L’ouverture internationale de l’Algérie. Apports et limites d’une approche en termes d’économie politique », Revue Tiers Monde, vol. 210, 2/2012, juin, pp. 51-68.

« Carbon Border Adjustment, Trade and Climate Regimes. Issues for OPEC Members », OPEC Economic Review, n° 194-1, September 2011.

 Il est également l’auteur de l’ouvrage Economie politique globale des changements climatiques publié aux PUG (2010).

La séance suivante aura lieu le jeudi 8 janvier 2015, à 18 heures. Elle recevra Jean-Raphael Chaponnière à partir de son dernier ouvrage Les économies émergentes d’Asie- Entre Etat et Marché, Armand Colin, coll.U, 2014 (avec Marc Lautier)
 

 

Annonce de la séance du 27 Novembre : Chine – Amérique Latine, Eric Berr et Jean-François Ponsot

La cinquième séance du séminaire BRICs des FMSH-EHESS aura lieu le jeudi 27 novembre 2014, à 19 heures,  salle 3, au Rdc de l ‘immeuble « France », 190-198, avenue de France, 75013 Paris (métro: Quai de la Gare).
(Notez que désormais les prochaines séances auront lieu, normalement, à 19 heures, salle 3)
 
 
                            Intervenants :   Eric Berr et Jean-François Ponsot
« Coopération sud-sud et financement du développement : la relation Chine-Amérique du sud face aux enjeux du développement soutenable ».

 
Eric Berr est maître de conférences en économie à l’Université de Bordeaux. Ses recherches portent principalement sue les questions liées au financement du développement, sur la soutenabilité des processus de développement et sur l’économie post keynésienne.
 
Jean-François Ponsot est maître de conférences en sciences économiques à l’Université Pierre Mendès France de Grenoble. Il a été assistant professor à Laurentian University, Canada, après son post-doctorat à la Banque centrale de l’Equateur. Ses travaux de recherches portent sur la dollarisation, l’intégration monétaire régionale en Amérique du sud, les innovations monétaires et la pensée économique de John Maynard Keynes.
Ci-dessous le texte d’appui à leur intervention :
La séance suivante aura lieu le jeudi 11 décembre 2014 à 19 heures. Elle recevra Mehdi Abbas sur le thème « Emergence et multilatéralisme: le cas de l’Organisation mondiale du commerce ». La liste complète des séances 2014-2015 du séminaire est visualisable sur la page « Calendrier 2014-2015 » de ce carnet.

Annonce de publication : l’économie russe et les sanctions

Ci-dessous un lien vers une note de Julien Vercueil publiée par l’Observatoire franco-russe (Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Russe) sur l’économie de la Russie et les sanctions :

L’économie russe et les sanctions – nov2014

XIème congrès international d’études sud-est européennes : 31/08 – 4/09 2015, Sofia (Bulgarie)

APPEL À COMMUNICATIONS
Le XIe Congrès international d’études sud-est européennes de l’AIESEE, aura lieu du 31 août au 4 septembre 2015 à Sofia.

Son thème : Les pays du Sud-Est européen et l’intégration européenne : aspects politiques, socio-économiques et culturels.

Ses organisateurs : Comité National Bulgare d’études balkaniques et l’Institut d’Études balkaniques & Centre de Thracologie (Académie Bulgare des Sciences ).

« En dépit de la situation difficile dans laquelle se trouvent les sciences humaines aujourd’hui, notre ambition en tant qu’organisateurs et membres de l’Association internationale d’études du Sud-Est européen est de poursuivre cette tradition héritée du passé, en créant des possibilités aux chercheurs de profils académiques variés de présenter les derniers résultats de leurs recherches liées au passé et au présent du Sud-Est européen. Après avoir examiné les propositions, le Comité d’organisation a approuvé les thèmes des séances plénières et des tables rondes que vous pouvez consulter sur le site du Congrès : www.balkanstudies.bg/congress2015. Les langues de travail du XIe Congrès international d’études sud-est européennes sont l’Anglais et le Français, tout en acceptant des communications et des interventions en Russe, Allemand et Italien » (Pr. A. Kostov).
Les propositions de communication dans le cadre de l’une des sessions ou des tables rondes choisies, sont à adresser simultanément aux courriels de l’organisateur de la session respective et du Congrès : congress2015@balkanstudies.bg ainsi qu’au courriel de l’AIESEE congress2015@aiesee.org avant le 10 janvier 2015. Elles prendront la forme d’une présentation de 500 mots en Anglais ou en Français, accompagné d’une biobibliographie.
L’information sur les propositions retenues sera publiée au plus tard le 25 janvier 2015 et l’inscription des participants débutera à partir du 1er février 2015.
Pour plus d’informations concernant la taxe d’inscription, le programme et tout autre détail veuillez vous adresser à la page officielle de l’événement :

www.balkanstudies.bg/congress2015.
Les participants assument leurs frais de transport et de logement. Dans le cadre de ses possibilités, le Comité d’organisation accordera une aide financière à certains participants. Les conditions seront publiées ultérieurement à la page officielle du Congrès.

Président du Comité d’organisation : Prof. Alexandre Kostov

« Could Russia become More innovative? », Post Communist Economies, vol. 24, n°6, december 2014

Post Communist Economies publie un article de Julien Vercueil intitulé « Could Russia become More Innovative? Coordinating Key Actors of the Innovation System ».

DOI : 10.1080/14631377.2014.964464

Abstract :

This article studies the current development of the Russian innovation system, using a typology derived from a ‘national innovation systems’ framework. The institutional framework for research and development in Russia has changed. Public resources devoted to R&D have increased significantly. Nevertheless, results have been disappointing so far, driving policy makers to develop an extensive vision of the state’s role, ranging from the definition of objectives and priorities to the building of organisations designed to give decisive impetus to targeted sectors. The article supports the view that, beyond top-down planning, subsidies and fiscal incentives, a systemic – and so far overlooked – task of the state is to set the institutional conditions that can foster collaboration between actors who do not spontaneously develop cooperation skills.

link : http://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/14631377.2014.964464?journalCode=cpce20#.VGHtwIeTUXw

 

Colloque Moscou, 30-31 octobre 2014

Les 30-31 octobre 2014 s’est tenu à Moscou le colloque international intitulé « Modernization and Innovative Development of Economic Systems« , à l’Université de l’Amitié des Peuples, réunissant près de 100 participants originaires d’une vingtaine de pays, représentant tous les continents.

Les coordonnateurs du séminaire BRICS y ont organisé une session intitulée « BRICS: international instability, growth trajectories and structural transformations« . Une vingtaine de communications y ont été présentées. Leurs thèmes ont touché, entre autres, les questions d’intégration économique régionale, l’impact de la fragmentation internationale des chaînes de valeur, la question des transformations sociales et de l’analyse de la qualité de l’emploi, les formes de coordination public-privé dans le processus d’innovation, les réseaux technologiques internationaux, les stratégies internationales des entreprises des BRICS.

Michel Schiray a présenté en séance plénière une communication sur les questions posées aux BRICS par le nouveau contexte international. Xavier Richet a présenté une communication sur la stratégie industrielle de Geely, Guilhem Fabre sur un éclairage en termes d’économie politique de la campagne anti-corruption actuellement en cours en Chine, Julien Vercueil sur l’impact de la montée en puissance de la présence économique de la Chine sur les pays d’Asie centrale.

 

 

Annonce du séminaire du 13 novembre : « Emergents, le temps des désillusions » (Revue Tiers Monde, n°219, juillet-septembre 2014)

La quatrième séance du séminaire BRICs (EHESS-FMSH) aura lieu jeudi 13 novembre 2014 (18h-20h), salle du Conseil A, sous-sol de l’immeuble France, 190-198, av. de France, 75013 Paris.

Organisée avec la Revue Tiers Monde, elle sera consacrée à la présentation du numéro 219 (juillet-septembre 2014) consacré aux émergents, sous la direction de Pierre Salama et intitulé : « Emergents : le temps des désillusions« .

La séance sera organisée sous forme de table ronde. Les intervenants seront Pierre Salama, Guilhem Fabre, Xavier Richet, Nicolas Pons-Vignon et Julien Vercueil (discutant).

Les articles dont il sera questions sont :

« La part du lion : les dessous du ralentissement économique Chinois’. G. Fabre

« L’internationalisation des firmes chinoises : croissance, moteurs, stratégies. X. Richet

« Aux origines de l’émergence malaisienne : la nouvelle politique économique, 1971-1990. E. Lafaye de Micheaux

« Quand l’arc-en-ciel s’estompe : l’Afrique du Sud est-elle un pays émergent ? ». N. Pons-Vignon

« Les classes moyennes peuvent-elles dynamiser la croissance du PIB dans les économies émergentes latino-américaines et asiatiques ? ». P. Salama.